COMMENT RÉUSSIR À PRÉVOIR DES ARTICLES D’AVANCE SUR SON BLOG ?

Certains blogueurs préfèrent rédiger leurs articles au dernier moment mais pour beaucoup, prendre de l’avance permet de gagner en sérénité. La méthode exige un peu d’organisation mais elle présente de nombreux avantages dont je vais vous parler dans cet article.

AVOIR DES ARTICLES D’AVANCE : GAGE DE TRANQUILLITÉ OU MISSION IMPOSSIBLE ?

Pourquoi écrire des articles d’avance sur son blog ?

Voici quelques bonnes raisons d’anticiper vos futurs articles et d’en rédiger quelques-uns à l’avance.

1) Vous évitez le stress de devoir trouver une bonne idée à la dernière minute – C’est ce moment où vous réalisez qu’il s’est déjà écoulé quelques jours depuis votre dernier article et qu’il faudrait, dans un monde idéal, que vous en écriviez un nouveau… Pas forcément évident, surtout si vous êtes fatigué, que vous êtes sorti tard du travail, que vous avez une soirée entre amis au programme !

C’est dans ce genre de moment que vous pouvez avoir l’impression de « devoir écrire quelque chose », une sensation parfois paralysante ! C’est aussi dans ce genre de moment qu’on peut publier un article « de remplissage » dont on n’est pas satisfait et qu’on finira par supprimer.

2) Vous disposez de plus de temps pour améliorer votre article et prendre du recul dessus – Si vous rédigez un post et le publiez dans la foulée, vous n’avez pas le temps de porter dessus un regard neuf. Si les conséquences se limitent à une faute d’orthographe que vous avez laissé passer, ce n’est pas bien grave ! Mais parfois, on peut aussi faire preuve de maladresse sans le vouloir, partager des informations et regretter ensuite de les avoir données publiquement…

Par exemple, si vous écrivez un article sous le coup de la colère ou d’un mécontentement quelconque, vous pouvez regretter quelques jours plus tard votre réaction sanguine !

3) Vous pouvez publier régulièrement – C’est un bon moyen de maintenir le lien avec vos lecteurs mais aussi de développer votre blog grâce à l’ajout constant de nouveaux contenus. Avoir des articles d’avance permet de garder le rythme même si vous traversez une période chargée, que votre inspiration est en panne, que la grippe a eu raison de vous ou que vous rencontrez un imprévu !

Méthode idéale ou fausse bonne idée ?

Certains blogueurs m’ont déjà demandé comment je faisais pour n’avoir aucune panne d’inspiration et aucune baisse de régime. En réalité, il m’arrive comme tout le monde d’être confrontée à ces ennemis du blogueur. Comme tout le monde, il y a des soirées que je ne veux pas passer devant mon ordinateur, des week-ends où je pars en vadrouille, des moments où j’ai envie de déconnecter… c’est grâce à la rédaction d’articles supplémentaires que toutes ces périodes passent inaperçues pour les lecteurs.

Évidemment, la méthode ne met pas tout le monde d’accord :

  • Publier un article, ça veut dire aussi qu’il faut pouvoir le promouvoir et répondre aux commentaires ensuite, un défi difficile si on traverse une période de démotivation.
  • Déconnecter, ça peut aussi avoir du bon.
  • Publier avec la régularité d’un coucou suisse peut laisser entendre aux lecteurs qu’on est une sorte de « machine »… et une minorité peut en abuser.

Il y a aussi des blogueurs qui ont beaucoup de temps à consacrer à leur blog et pour qui ce n’est pas une contrainte ou un obstacle de bloguer tous les jours : les blogueurs pro, les personnes qui sont au chômage ou en congé maternité, etc.

Comment prendre de l’avance ?

Voici quelques idées qui peuvent vous aider à sauter le pas !

Un brainstorming mensuel

Vous pouvez commencer par une bonne séance de brainstorming où vous allez coucher sur le papier toutes les idées d’articles qui vous viennent. En principe, si vous avez choisi un sujet de blog qui vous correspond, vous devriez pouvoir imaginer sans trop de difficulté 10-15 sujets à traiter.

Prenez l’habitude de saisir toutes les occasions qui s’offrent à vous de nourrir votre inspiration : en lisant d’autres blogs, en notant les questions de vos lecteurs, en suivant l’actualité de votre thématique, en échangeant avec d’autres personnes, etc. Toutes ces sources vont alimenter votre imagination et il sera plus facile de remplir votre liste d’idées.

Ce brainstorming ne doit pas durer très longtemps et avec un peu de pratique, 20 à 30 minutes peuvent suffirepour trouver le thème de vos futurs articles.

Apprenez à vous connaître

C’est souvent ce qui fait la différence entre un jeune blogueur qui vient de commencer et un blogueur plus aguerri : au fil des mois, on apprend à se connaître, à savoir ce qui nous inspire et à quel moment on est le plus productif…

Vous pouvez aussi pratiquer un exercice simple : à chaque fois que vous écrivez un article, mesurez le temps que vous y passez. Faites ça pendant un mois par exemple. À la fin du mois, vous saurez évaluer combien de temps vous demande un post en moyenne. Vous saurez aussi repérer ce qui fait baisser ou monter cette moyenne : y a-t-il des articles que vous trouvez plus faciles ? Des journées où vous écrivez plus vite parce que vous n’êtes pas interrompu ?

Réfléchir à son organisation et à sa productivité est indispensable quand on veut rédiger des articles d’avance car ça vous permet de tirer profit des périodes où vous êtes le plus efficace.

Au début : écrivez tous vos articles de la semaine en une fois

Il faut bien commencer quelque part 🙂 Je vous conseille de profiter d’une période où vous vous sentez plein d’énergie, de motivation et d’inspiration. Sur No Tuxedo, j’ai commencé à prendre de l’avance avant même de lancer le blog car c’est une période où je débordais d’enthousiasme à l’idée de mettre mon projet sur les rails.

Mais si votre blog est déjà en ligne, il faut attendre ce moment où vous avez envie d’écrire et où vous avez du temps devant vous pour le faire. Ça peut être pendant vos vacances ou pendant un week-end…

Vous allez essayer d’écrire tous vos articles de la semaine à venir en une seule fois. Ce n’est pas forcément évident, en particulier si vous mettez beaucoup de temps à écrire un article. Imaginons par exemple quelqu’un qui met 4h à rédiger un post, ça va être difficile de rester concentré pendant 12h pour préparer 3 articles. Si vous êtes dans ce cas…

  • Vous pouvez remplacer un sujet par une autre thématique moins exigeante. Par exemple, si vous tenez un blog mode, au lieu de présenter trois tenues (qui impliquent donc 3 changements vestimentaires lors de la séance photo, 3 sélections de photos à trier/retoucher et 3 articles à écrire), vous pouvez photographier seulement deux tenues et consacrer votre troisième article à des conseils mode ou à un sujet plus court (présenter votre e-shop préféré, etc.).
  • Vous pouvez aussi réduire votre fréquence de publication. C’est le choix que j’ai fait sur No Tuxedo depuis quelques mois : quand je me lance dans la rédaction d’un guide très long ou d’un article avec une infographie qui exige de longues heures de travail, je ne publie qu’une fois dans la semaine.

Si vous arrivez à relever ce défi, vous allez vous retrouver avec une semaine entière devant vous sans rédaction à faire. Or, d’habitude, vous écrivez ! Ça ne devrait donc pas être impossible de trouver une ou deux soirées pour écrire… c’est là que vous pouvez commencer à construire votre avance, en rédigeant un ou deux articles de plus au cours de la semaine.

Continuer sur sa lancée

Avec le temps, vous allez commencer à avoir suffisamment d’articles d’avance pour que votre planning devienne très souple. Vous pourrez par exemple écrire le soir et délaisser complètement la rédaction le week-end ou vice versa, etc.

En ce qui me concerne, j’ai tendance à écrire des articles sur le blogging pendant la semaine parce que le sujet est très lié à mon travail… donc ça me permet de déconnecter de cette thématique le week-end. Je réserve au contraire le week-end à mes articles voyage ou culture parce que le sujet relève du loisir.

Sur certaines thématiques, il n’est pas toujours évident de prendre de l’avance notamment si vous voulez traiter des sujets « en temps réel » (commenter l’actualité, parler de vos lectures). En revanche, il est possible dans la plupart des cas d’identifier des thèmes qui ne se périment pas dans le temps (vous pouvez lire mon article sur l’intérêt d’un contenu pérenne pour en savoir plus).

Vous pouvez axer la rédaction sur ce type de sujet intemporel. À défaut de prendre quelques semaines d’avance, vous pourrez au moins faire un break de temps en temps en ayant déjà quelques articles à portée de main.

J’espère que ces conseils vous aideront à vous organiser si vous voulez prendre de l’avance sur votre blog.

Est-ce que vous préférez publier en temps réel ou prévoir ? Parlez-moi de vos habitudes !
De Marlène Vie de blogueur que je suis régulièrement https://www.notuxedo.com