COMMENT JE M’ORGANISE POUR BLOGUER COMME UNE FOLLE EN AYANT TOUTE MA TÊTE

Je reçois souvent des questions sur mon organisation en matière de blogging.

Je publie sur No Tuxedo des articles plutôt longs qui dépassent allègrement 1200 mots… et à côté, je gère aussi deux autres blogs et quelques sites web ! Ça représente plus d’une vingtaine d’articles par mois à rédiger, ce n’est pas une activité professionnelle pour moi… alors forcément, certains lecteurs finissent par se demander si je suis une vraie personne ou un lapin Duracell (vous savez, celui qui ne s’arrête jamais !).

J’ai découvert sur Twitter l’initiative de Virginie, qui propose aux blogueurs de lever le voile sur l’envers du décor, les coulisses de leur blog. La thématique proposée en novembre est justement celle de la routine blogging qu’on adopte. Une occasion rêvée de vous expliquer comment je tiens le rythme !

L’ENVERS DU DÉCOR : UNE INITIATIVE POUR FAIRE DÉCOUVRIR LES COULISSES DE VOS BLOGS

Planification : 3 mois d’idées

Je fais en sorte d’avoir toujours trois mois d’idées d’avance pour l’ensemble de mes blogs. C’est un exercice assez facile à mettre en place :

  • Dès que j’ai une idée, je la note et je centralise toutes ces pistes de réflexion dans un fichier Excel avec un onglet par blog. Je note à la fois le sujet d’article que j’ai en tête et le lien (ou la situation) qui m’a inspiré cette idée. Ça permet de retrouver facilement le contexte et l’état d’esprit dans lequel j’étais même si je rédige l’article bien plus tard.
  • Quand je croise un article qui m’inspire parmi tous les sites que je suis, je le sauvegarde sur Feedly. Ça permet ensuite d’avoir toutes ces sources d’inspiration à portée de clic à tout moment.
  • Ensuite, il me faut généralement une heure pour remplir un trimestre entier d’idées d’articles donc ce n’est pas insurmontable…

Une planification réfléchie

J’ai un tableau Excel aussi efficace qu’il est moche… avec, dedans :

  • Les titres/sujets à venir.
  • Le blog concerné et la rubrique.
  • La date de publication prévisionnelle.

Quand un article est rédigé/planifié, il apparaît en noir dans le tableau. Quand il n’est pas encore écrit, il est en rouge. Pour mes 3 blogs principaux, ça ressemble à ça :

LE PLANNING

J’essaie aussi de trouver un équilibre :

  • En termes de temps : certains articles sont très longs à écrire alors que d’autres sont beaucoup plus rapides. Je m’arrange pour ne pas avoir deux articles longs qui tombent la même semaine. Il ne faut pas oublier aussi que les lecteurs n’ont pas que ça à faire, on doit leur laisser le temps de digérer les articles 🙂
  • En termes de thématiques : sur ce blog, j’essaie par exemple d’alterner les articles techniques sur des plugins ou du code et des articles de réflexion ou des conseils d’organisation.
  • En termes de « péremption » : par définition, quand on prend de l’avance sur son blog, on court le risque que certains thèmes se démodent avant même qu’on ait eu le temps de publier l’article. Pour cette raison, je ne me précipite jamais à rédiger des articles susceptibles de se périmer si je compte au final les publier dans trois mois.

Rédaction : 2 mois d’avance

En matière de rédaction, j’aime bien avoir deux mois d’avance. Ça peut sembler énorme mais ça permet de…

  • S’arrêter sans problème pendant 2-3 semaines pour déconnecter sans que les lecteurs ne s’aperçoivent de rien.
  • Faire face aux imprévus là encore sans perturber l’équilibre du blog. Par exemple, j’ai vécu cette année la pire expérience professionnelle de ma carrière, je suis restée plus d’un mois sans écrire un seul mot sur le blog… et il a continué à suivre son cours malgré tout.
  • Prendre du recul sur les sujets qu’on aborde : il s’écoule parfois plusieurs mois entre le moment où j’écris un article et le moment où je le publie donc c’est plus facile d’avoir un regard critique quand je le relis juste avant la publication.
  • Saisir des opportunités ou des envies rédactionnelles tout en gardant son avance : cet article en est la preuve ! Je devais publier sur un autre sujet aujourd’hui mais j’ai décidé de saisir l’opportunité d’évoquer le thème de la routine blogging. L’article initialement prévu devient simplement un article d’avance pour une date ultérieure.

Évidemment, le risque de la méthode est de donner l’impression qu’on est une vraie machine… car typiquement, quand on traverse une période de creux/blues/démotivation/fatigue, le lecteur ne le sait pas 😉

La routine blogging de la semaine

Chaque semaine, je rédige au minimum :

  • 2 articles pour No Tuxedo
  • 1 article pour mon blog voyage
  • 1 article pour mon blog culture
  • 1 article pour un autre site

Il faut ajouter…

  • 2 newsletters
  • La relecture des articles à paraître la semaine suivante
  • Les réseaux sociaux
  • Répondre aux mails et aux commentaires
  • Mettre à jour de vieux articles dans la mesure du possible

Je m’occupe souvent des aspects « sociaux » du blog le midi ou dans les transports en commun (mails, commentaires, etc.), comme j’ai pas mal de trafic ça représente plusieurs heures par semaine donc c’est un bon moyen de faire en sorte que ça n’empiète pas sur ma vie privée et ça permet de passer le temps intelligemment dans les transports (les joies de la vie parisienne !).

La relecture des articles à paraître est l’activité du week-end, souvent le samedi ou le dimanche matin. Elle demande peu de temps (45 minutes maximum pour tous les blogs).

Reste la rédaction ! Sans surprise, c’est ce qui me demande le plus de travail mais c’est aussi ce que j’adore faire. Depuis que je fais appel à la reconnaissance vocale, j’ai beaucoup réduit mon temps de rédaction et mes 5 articles hebdomadaires me demandent 7h30 à 8h de travail.

À l’échelle d’une semaine, c’est devenu assez facile à gérer :

  • Une demi-journée le week-end
  • Deux « courtes » soirées en semaine

Certains articles sont très courts à rédiger, c’est le cas des critiques de livres que je publie sur le blog culture qui exigent 35 à 45 minutes de rédaction. Ça me laisse souvent beaucoup de temps en plus pour prendre de l’avance… et c’est comme ça que j’arrive à ce record de 2 mois d’avance !

L’ENVERS DU DÉCOR… LA BAGUETTE MAGIQUE, C’EST POUR JOUER AVEC LE CHAT TOUT EN DICTANT MES ARTICLES

Mes outils de blogueuse

J’écris presque exclusivement mes articles sur ordinateur, sauf quand je voyage où il m’arrive d’utiliser ma tablette. Je travaille sur PC et je dis souvent qu’il faudrait me payer pour que j’utilise un Mac ^^ (en vrai, mon ancien patron a déjà essayé… et je suis revenue sur PC).

J’ai un modèle (de compétition) de chez Asus avec écran Full HD, processeur i7 et autres petits détails très geek (comme le clavier rétroéclairé).

J’utilise un casque micro Sennheiser et le logiciel de reconnaissance vocale Dragon NaturallySpeaking. Avant, j’utilisais l’outil de dictée vocale de Google qui faisait des erreurs de transcription hilarantes (« ce quai mythique » remplacé par « ce qu’est Meetic » par exemple). Mon logiciel actuel ne fait presque pas d’erreurs donc c’est moins drôle mais ça fait gagner beaucoup de temps et je peux même lui apprendre des mots.

Côté organisation, en plus de mes tableaux Excel j’ai un agenda Moleskine journalier et un carnet (Moleskine aussi, je viens de le racheter dans une édition spéciale Harry Potter) sur lequel j’effectue un suivi du temps que je consacre au blogging. J’utilise souvent Toggl pour « chronométrer » le temps passé et en fin de journée, je mets ça par écrit avec des commentaires personnels.

Ça me permet…

  • De voir sur quoi je perds du temps et sur quoi je peux en gagner.
  • De calculer à la fin du mois combien de temps j’ai consacré à chaque blog et sur quel type de tâche (rédaction, réseaux sociaux, résolution de problèmes, etc.).
  • De voir s’il y a un rapport entre le temps passé et la « réussite » obtenue : dépenser beaucoup d’énergie sur un projet pour obtenir des résultats décevants, c’est démotivant donc j’essaie d’éviter !
  • De noter ce qui m’apporte de la satisfaction et ce qui est source de frustration.
  • De limiter le temps passé à bloguer : en tant que perfectionniste, j’ai toujours tendance à vouloir en faire plus… Visualiser de manière écrite que j’ai passé X heures sur mon blog est un bon moyen de se convaincre que « ça suffit maintenant » 😉

Et je bois beaucoup beaucoup beaucoup de café. Et du déca le soir. Et du thé (anglais). Dans une collection de mugs qui ne cesse de s’agrandir. J’espère que cette plongée dans l’envers du décor répondra aux questions des plus curieux d’entre vous 😉

De Marlène Vie de blogueur que je suis régulièrement //www.notuxedo.com