COMMENCER UN BLOG SANS ABANDONNER : UNE STRATÉGIE GAGNANTE À TESTER !

Tout ceux qui décident de commencer un blog doivent relever un même défi : traverser quelques mois de désert avant d’avoir un trafic plus régulier. C’est une période difficile et démotivante, même quand on a de l’expérience sur le web. Pour un débutant qui crée son premier blog, elle peut même pousser à abandonner l’aventure.

J’ai donc essayé de réfléchir à une stratégie pour mieux supporter cette période. Ce n’est pas une méthode miracle qui vous permettra d’avoir des milliers de visiteurs en quelques jours mais plutôt un soutien pour faire face au découragement que l’on peut ressentir.

 

Une stratégie pour commencer un blog ? Pour quoi faire ?

Il est normal de ne pas avoir de trafic tout de suite quand on lance un nouveau blog. Il faut être patient… mais en étant réaliste, cette approche ne fonctionne pas pour tout le monde. Certaines personnes vont être beaucoup plus touchées que d’autres par l’absence de visiteurs et leur découragement les empêchera de trouver l’énergie d’écrire de nouveaux articles ou de faire la promotion de leur blog.

C’est dommage d’abandonner un projet auquel on croyait et qui nous motivait, simplement parce qu’il faut quelques mois pour qu’il trouve son public !

Pourquoi est-on démotivé par une absence de trafic ?

  • D’abord, on peut se questionner sur ses propres capacités – Écrit-on des articles intéressants ? Y a-t-il quelque chose que l’on fait mal ou moins bien que les autres ? Quand on commence un blog, on n’a pas forcément d’éléments de comparaison pour savoir comment l’on se positionne par rapport à d’autres blogueurs plus aguerris. Cette incertitude est une grande source de démotivation.
  • Ensuite, on ressent parfois un sentiment de frustration – On a l’impression de beaucoup s’investir, de proposer un contenu intéressant et qu’il passe totalement inaperçu.
  • On peut aussi éprouver un sentiment d’envie, en se comparant à d’autres blogueurs qui en sont à un stade plus avancé de leur développement. Dites-vous que comparer un blog tout neuf à un blog qui a 1 an, c’est un peu comme comparer un nouveau-né à un enfant de 10 ans. Un an dans la vraie vie, ça semble court. Un an lors du lancement d’un blog, c’est une éternité !

Face à l’absence de trafic, certaines personnes vont devenir hyperactives et s’empresser de faire un maximum de choses pour accélérer le développement de leur blog. C’est d’ailleurs ce qui m’est arrivé : là où j’avais prévu de publier deux ou trois fois par semaine à mes débuts, je me suis mise à écrire presque tous les jours.

D’autres vont au contraire se laisser gagner par l’inaction : en voyant qu’elles déploient beaucoup d’énergie et qu’elles n’obtiennent aucun résultat visible, elles vont se dire « à quoi bon pourquoi passer du temps sur quelque chose qui n’a aucun impact » ? C’est pour cette raison que de nombreux blogueurs abandonnent leur projet au bout de quelques mois.

En quoi consiste la stratégie que j’ai testée pour lancer un blog ?

Le principe est très simple : il s’agit d’ouvrir votre traitement de texte et d’y écrire 26 articles. Pourquoi 26 ? Tout simplement parce que ça vous permettra de publier un article par semaine pendant 6 mois quoi qu’il arrive !

Vous allez commencer par décider d’une date de lancement pour votre blog : si vous estimez qu’il va vous falloir 2 mois pour écrire 26 articles, fixez cette date dans 2 mois et demi. Ça vous laissera le temps de bien préparer votre projet.

Pourquoi écrire des articles sur Word et pas directement sur un blog ?

  • Vous allez devoir travailler sur des sujets qui ne se périmeront pas dans le temps – En effet, les articles que vous écrivez maintenant sont susceptibles de n’être publiés que dans 6 à 8 mois. Ce contenu pérenne est excellent pour le développement d’un blog : si vous lisez l’article que j’ai écrit sur le sujet, vous verrez que ça peut vous amener du trafic sur le long terme.
  • C’est un excellent moyen de tester la viabilité de votre projet – Si vous vous apercevez au bout de quelques posts que vous ne trouvez pas l’inspiration, vous pourrez très vite réagir et revoir l’orientation de votre blog. Vous pouvez aussi réaliser au fil de l’écriture que de nombreuses idées vous viennent : pensez à les noter ! Ainsi, quand vous ouvrirez votre blog, vous aurez déjà une liste d’idées à portée de main qui vous aidera à lutter contre les pannes d’inspiration.
  • Cette méthode vous évite aussi de vous jeter à corps perdu dans la création d’un design ou dans la recherche du nom de votre blog avant même d’avoir pensé à son contenu – Le fait d’avoir écrit des articles va vous permettre d’anticiper l’évolution du blog, il sera donc plus facile de créer son identité visuelle et de lui trouver un nom cohérent qui reflétera bien votre univers.
  • Vous allez écrire ces 26 articles sans vous mettre la pression – Pas de calendrier à respecter et vous pourrez écrire sans avoir peur du regard des autres.
  • C’est un excellent moyen de réfléchir à l’organisation de votre contenu – Grâce à ces 26 articles, vous allez déjà avoir une idée des rubriques qui seront les plus pertinentes et qui refléteront le mieux le contenu de votre blog.
  • C’est la colonne vertébrale de votre ligne éditoriale – Ces 26 articles vont vous donner une idée très précise des thématiques que vous allez traiter… et des risques de « dérives ». Vous allez par exemple réaliser que vous n’êtes pas à l’aise sur un sujet précis. Cette expérience vous sera très utile une fois le blog lancé.

 

Lancer le blog et l’ouvrir au public

Une fois que vous avez terminé l’écriture de vos articles, il est temps de passer à la phase de création du blog : choisir un nom et vérifier sa disponibilité, choisir une plateforme, y créer un design à votre goût… Faites une recherche sur No Tuxedo et promenez-vous dans la rubrique Créer un blog si vous avez besoin de conseils sur ces aspects !

Une fois votre « écrin » créé, vous pouvez planifier les 26 articles que vous avez préparés, à raison d’un article par semaine. Toutes les grandes plateformes de blogging comme WordPress ou Blogger permettent aujourd’hui de programmer des posts. Prenez le temps d’illustrer chaque article avec de beaux visuels et d’ajouter des liens entre les articles traitant d’un même sujet.

Ensuite, vous allez gérer votre blog de manière totalement normale ! Écrire de nouveaux articles, promouvoir vos posts et votre blog, animer vos réseaux sociaux…

Cette stratégie sert-elle à quelque chose ?

Soyons clairs, la méthode ne vise pas à acquérir plus de trafic. En revanche, elle va vous permettre de bénéficier d’un filet de sécurité si jamais vous perdez votre motivation en cours de route. Vous aurez quoi qu’il arrive un article qui se publiera chaque semaine.

En étant réaliste, ces 26 articles ne vous apporteront probablement pas un trafic très important. J’ai fait tester cette méthode par une amie qui lançait son blog, elle avait environ 1600 visiteurs au bout du 4e mois. Il est peu probable que vous n’ayez aucun visiteur sur votre blog au terme des 6 mois, surtout si vous avez fait un minimum d’efforts pour le promouvoir et l’alimenter avec de nouveaux contenus. Et bien souvent, cette base de trafic sera suffisante pour vous donner la motivation de continuer.

Il faut savoir que le développement d’un blog s’effectue souvent de manière exponentielle. Pendant quelques mois, vous avez peu de trafic mais lorsque celui-ci commence enfin à augmenter, le rythme tend à s’accélérer à condition de continuer à alimenter votre blog. Le challenge est donc de réussir à franchir la phase initiale de « stagnation » !

Peut-on utiliser cette méthode sur tous les sujets ?

Cette stratégie implique justement de réfléchir aux attentes de vos futurs lecteurs : sur quels sujets se posent-ils des questions qu’ils se poseront encore dans 6 mois ?

Vous allez constater que la méthode fonctionne sur de nombreux sujets. Par exemple, il est évident qu’une blogueuse beauté ne peut pas anticiper les nouveaux produits qui sortiront dans 6 mois ; en revanche, elle peut tout à fait écrire sur des questions qui restent pertinentes dans le temps, par exemple « Comment choisir la couleur de son rouge à lèvres en fonction de son teint ? ».

Même chose pour un blogueur voyage : vous ne pouvez pas écrire des articles sur des voyages que vous n’avez pas encore faits, en revanche vous pouvez tout à fait imaginer des posts qui traitent de votre façon de voyager, par exemple « Comment trouver le budget pour voyager quand on est étudiant ? ».

Le jour où vous lancerez votre blog, vous pourrez compléter ces articles par d’autres posts traitant davantage de l’actualité ou de votre vécu en temps réel.

Commencer un blog avec cette stratégie, c’est surtout garder une tranquillité d’esprit car votre blog aura suffisamment de matière pour exister pendant 6 mois. Moyennant un peu d’investissement complémentaire de votre part, vous vous donnez ainsi plus de chances de pouvoir faire un vrai bilan au bout de 6 mois pour prendre en toute connaissance de cause la décision de continuer ou d’abandonner !

De Marlène Vie de blogueur que je suis régulièrement https://www.notuxedo.com