67 IDÉES POUR AMÉLIORER SON BLOG QUAND ON NE SAIT PAS PAR OÙ COMMENCER

Vous êtes nombreux à me demander une checklist de toutes les manières d’améliorer son blog quand on a un peu de temps devant soi… Quoi de mieux que le début d’une nouvelle année pour s’y mettre ?

Dans cette liste, vous ne serez sans doute pas concerné par tout. En fonction de la plateforme que vous utilisez pour bloguer, de vos ambitions de blogueur, certains éléments peuvent ne pas être pertinents. Cette checklist devrait néanmoins vous donner de quoi occuper quelques journées studieuses 😉

AMÉLIORER SON BLOG : CHECKLIST DE 67 IDÉES

Maintenance générale

1. Identifiez les liens morts qui renvoient à une erreur 404 et corrigez ces erreurs. Sur WordPress, vous pouvez utiliser le plugin Broken Link Checker et sur Blogger, le site Broken Link Check.

2. Mettez votre blog à jour (plugins, version de WordPress).

3. Supprimez les plugins que vous n’utilisez pas.

4. Passez en revue les plugins que vous utilisez afin de voir s’ils sont toujours pertinents et mis à jour par leur créateur.

5. Scannez votre site pour détecter d’éventuels problèmes de sécurité. Vous pouvez par exemple utiliser le plugin Wordfence pour ce faire.

6. Renforcez les mesures de sécurité autour de votre blog pour éviter le piratage. J’ai publié sur le blog un guide consacré à la sécurité sur WordPress, avec des conseils et des plugins pour mieux protéger votre blog.

7. Mettez en place un outil de sauvegarde automatique, comme Updraft Plus Backup and Restoration sur WordPress ou effectuez une sauvegarde manuelle de votre blog.

8. Testez la vitesse de chargement de votre blog avec un site comme GT Metrix et si vous constatez qu’elle est élevée, essayez d’agir sur la cause : votre hébergeur est-il trop lent ? Avez-vous installé un plugin de cache ? Vos images sont-elles trop lourdes et doivent-elles être optimisées ?

9. Vérifiez que votre site réussit le test de compatibilité mobile Google et si ce n’est pas le cas changez de design de toute urgence. En novembre 2016, Google a annoncé qu’il devenait « mobile-first ». Autrement dit, c’est la version mobile d’un site qui servira bientôt de version de référence pour déterminer votre positionnement sur les moteurs de recherche.

Design et ergonomie

10. Créez un menu ou vérifiez que votre menu existant reflète toujours les thématiques principales de votre blog. Vous pouvez suivre ces conseils pour vos menus ou ces informations pour débutants sur les menus WordPress. J’ai également rédigé un tutoriel pour créer un menu déroulant sur Blogger.

11. Créez un logo : vous pouvez solliciter un graphiste professionnel ou, si vous n’avez pas le budget, le créer vous-même : dessin numérisé, Illustrator, Photoshop, un site comme le Hipster Logo Generator à découvrir chez Yes We Blog…

12. Affichez un moteur de recherche sur votre blog : il permettra aux visiteurs de retrouver plus rapidement des articles sur les sujets qui les intéressent.

13. Créez une vraie pagination permettant d’explorer l’ensemble de vos contenus : on croise souvent des blogs qui proposent simplement une pagination du type « anciens articles/articles récents » mais où le lecteur n’est pas en mesure d’accéder directement à la dernière page s’il le souhaite.

14. Constituez-vous une base de photos libres de droits en rapport avec votre thématique en allant puiser sur des sites comme PixabayUnsplash, etc. Ça vous permettra d’avoir des photos d’illustration à portée de main pour vos futurs articles.

15. Faites le point sur le contenu de votre sidebar : tous les widgets que vous affichez sont-ils nécessaires ? Pouvez-vous désencombrer cette sidebar ?

Référencement et optimisation

16. Ajoutez votre blog sur Google Search Console afin d’obtenir des informations sur le référencement de vos contenus, les éventuelles pénalités dont vous faites l’objet, les problèmes d’indexation rencontrés par Google sur votre blog, etc.

17. Vérifiez que votre blog ne comporte pas de duplicate content en utilisant un outil comme Siteliner. Veillez notamment à identifier les éventuelles duplications de title ou de meta descriptions. Ces deux paramètres doivent être propres à chaque page.

18. Rédigez les title et les meta descriptions manquants.

19. Ajoutez des attributs « alt » aux images afin de les décrire, ce qui sert aux moteurs de recherche et permet d’améliorer l’accessibilité de votre blog. Retrouvez ici plus de conseils sur le référencement des images.

20. Créez un sitemap.xml et soumettez-le à Google en passant par Google Search Console (menu Exploration > Sitemaps). Vous pouvez utiliser pour ce faire un plugin WordPress comme Google XML Sitemaps ou encore passer par un site externe comme XML Sitemaps.

21. Installez un plugin qui vous facilitera l’optimisation quotidienne de votre référencement, comme Yoast SEO ou All-In-One SEO Pack et surtout, paramétrez-le sans vous contenter des réglages par défaut.

22. Vérifiez que le thème que vous utilisez sur votre blog comporte les bonnes balises au bon endroit et que vous savez comment utiliser ces balises pour encadrer vos titres/sous-titres.

23. Vérifiez que votre blog comporte des URL « user-friendly », c’est-à-dire qui contiennent des mots-clés et non un chiffre du type notuxedo.com/?p=39592. Si vous modifiez les adresses, pensez à mettre en place des redirections des anciennes adresses vers les nouvelles afin de ne pas perdre votre référencement. Profitez-en pour écourter ces URL.

24. Ajoutez des liens entre vos anciens articles et vos articles récents relatifs à une même thématique afin d’aider les visiteurs comme les moteurs de recherche à explorer l’ensemble de vos contenus.

25. Ajoutez des articles similaires en bas de vos posts afin d’inciter les visiteurs à poursuivre leur lecture : ainsi, vous améliorerez certains indicateurs statistiques comme le taux de rebond, le temps passé sur le site et le nombre de pages vues.

Rédaction et gestion des contenus

26. Rédigez une page A propos ou mettez à jour votre page existante. Vous ne savez pas quoi mettre sur la page A propos ? Lisez mon article sur le sujet !

27. Ajoutez une page de mentions légales.

28. Retravaillez le titre de vos articles afin de les rendre plus percutants.

29. Vérifier que les catégories (rubriques) de votre blog reflètent bien l’ensemble de vos contenus. Sinon, vous pouvez en créer de nouvelles ou modifier les catégories existantes puis (re)classer vos articles afin de clarifier l’organisation de votre blog.

30. Faites le tri dans les étiquettes/libellés associés à vos articles : supprimez ceux qui sont inutiles ou qui ne sont utilisés qu’une seule fois.

31. Rédigez une description pour les étiquettes et les catégories. Voici comment l’afficher sur WordPress si elle n’apparaît pas par défaut.

32. Créez une liste d’idées afin de pouvoir préparer des articles d’avance et établir une ébauche de calendrier éditorial.

33. Mettez à jour vos anciens articles afin d’améliorer leur qualité et leur pertinence. Besoin de conseils ? Découvrez ce cours de lifting gratuit pour donner une nouvelle jeunesse à vos contenus !

34. Créez une liste de veille dans laquelle vous inclurez des blogs et des sites qui vous inspirent. Vous pouvez utiliser les flux RSS pour le faire. Cette liste vous donnera de nombreuses idées de contenus à partager sur les réseaux sociaux mais nourrira aussi votre imagination quand il s’agira de trouver une nouvelle idée d’article.

35. Rédigez une page pour les personnes qui découvrent votre blog pour la première fois : vous pouvez par exemple y expliquer le contenu de chaque rubrique et donner des trucs et astuces pour mieux tirer profit de votre blog.

36. Écrivez un article invité : le guest blogging est à la fois un moyen de tisser des liens dans la blogosphère, de gagner en visibilité, d’asseoir son autorité et d’améliorer son référencement.

37. Partez à la recherche d’un invité qui viendra écrire sur votre propre blog : ça peut être l’occasion de traiter un sujet que vous maîtrisez mal, de proposer un témoignage ou un autre regard à vos lecteurs.

38. Lancez un carnaval d’articles : ça consiste à inviter les blogueurs qui le souhaitent à rédiger un article sur une thématique de votre choix. On rassemble ensuite les liens de tous les articles écrits par les participants : ça permet à la fois un échange de points de vue et un échange de liens.

39. Écrivez un e-book : ça peut être un e-book gratuit que vous offrirez aux nouveaux abonnés à votre newsletter ou un e-book que vous vendrez sur votre blog.

Soignez votre communauté

40. Mettez en place un formulaire de contact ou testez votre formulaire existant pour vous assurer qu’il fonctionne correctement.

41. Activez un antispam sur votre blog : sur WordPress, Akismet est installé par défaut mais il faut l’activer manuellement pour qu’il soit fonctionnel. Un bon antispam vous fera gagner du temps dans la modération de vos commentaires.

42. Afficher des liens vers vos réseaux sociaux sur votre blog et un lien vers votre blog sur vos réseaux sociaux.

43. Affichez des boutons de partage sur vos contenus afin d’encourager les internautes à les relayer.

44. Répondez à vos commentaires.

45. Faites le vide dans votre boîte mail et répondez aux messages importants. Si votre boîte mail comporte plusieurs centaines ou plusieurs milliers de mails non lus, supprimez tous ceux qui sont anciens car il y a peu de chances pour que vous ayez un jour le temps de les ouvrir. A lire aussi : 8 conseils pour survivre quand on reçoit trop de mails

46. Lancez une newsletter et mettez en avant le formulaire d’inscription.

47. Allez commenter d’autres blogs afin d’élargir vos horizons à d’autres univers.

48. Installez un plugin comme Subscribe To Comments Reloaded afin de prévenir les lecteurs quand vous répondez à leurs commentaires.

49. Personnalisez les visuels de vos réseaux sociaux, en utilisant si besoin est un site de création graphique facile comme Canva.

50. Installez et familiarisez-vous avec un outil de planification de contenus pour les réseaux sociaux, par exemple Hootsuite ou Buffer (pour ma part, j’utilise souvent les deux en même temps). Ça vous permettra de publier des statuts plus régulièrement mais aussi d’anticiper certaines publications (par exemple, en choisissant la veille au soir ou tôt le matin les articles que vous allez relayer pendant que vous êtes au travail).

51. Écrivez ou réécrivez votre bio Twitter et la description de votre page Facebook.

52. Repérez les hashtags pertinents qui peuvent vous aider à gagner en visibilité sur chaque réseau social en fonction de votre thématique. Pour Instagram, il existe des applis comme Focalmarked qui peuvent vous donner des idées de hashtags à utiliser. Je m’aide de Focalmarked depuis quelques semaines pour mon compte Instagramet la visibilité de mes photos a énormément progressé grâce au choix des bons hashtags.

Statistiques

53. Installez un outil de statistiques performant comme Google Analytics et choisissez les indicateurs que vous allez observer pour faire le point sur votre blog : trafic, taux de rebond, nombre de pages vues, contenus les plus consultés, etc.

54. Créez un tableau de suivi afin d’avoir une vue synthétique de la progression de vos statistiques d’un mois à l’autre. J’ai ce type de tableau pour No Tuxedo et ça me permet par exemple de voir si le trafic augmente d’un mois à l’autre et dans quelles proportions, quel est le nombre moyen de visiteurs par jour ou encore par quel canal les visiteurs trouvent le blog. Ça peut aussi vous permettre de suivre le nombre d’abonnés à votre newsletter, le nombre de followers qui vous suivent sur les réseaux sociaux, etc. Un bon moyen ensuite de voir ce qui fonctionne et ce sur quoi vous devez vous améliorer !

55. Repérez l’heure de pointe sur votre blog afin d’ajuster votre heure de publication en conséquence.

Stratégie et organisation

56. Faites le bilan de votre blog : qu’est-ce qui fonctionne ? Qu’est-ce qui ne marche pas ? Quels sont vos projets pour les mois à venir ? Qu’est-ce qui est source de frustration pour vous ?

57. Faites un bilan de votre monétisation : si votre blog est monétisé, identifiez les sources de revenus rentables et celles qui ne le sont pas afin de faire le tri, prospectez pour trouver de nouvelles sources de revenus (programme d’affiliation, partenariats, produits, services, etc.).

58. Créez un planning pour améliorer votre organisation et optez pour le « batching » : il s’agit tout simplement de grouper des tâches similaires afin de gagner en productivité. Par exemple, vous pouvez définir une plage horaire exclusivement consacrée à répondre à vos commentaires et une autre plage horaire consacrée à la rédaction.

59. Allez voir ce que font les autres blogueurs : y a-t-il des tendances à côté desquelles vous passez ? Que pouvez-vous apprendre des blogueurs qui sont meilleurs que vous dans certains domaines ?

60. Créez un média kit rassemblant une présentation de votre blog et les informations importantes sur votre trafic et votre présence sur les réseaux sociaux pour d’éventuels partenaires.

61. Commandez des cartes de visite pour votre blog. Elles vous serviront si vous vous rendez à des événements mais aussi si vous avez l’occasion d’évoquer votre blog avec des tiers dans votre vie de tous les jours.

62. Suivez une formation en ligne pour combler vos lacunes et progresser : apprendre le code, apprendre la photo, se former au montage vidéo, etc.

63. Faites une jolie séance photo de vous : il est toujours utile d’avoir un portrait de soi qu’on aime bien, que ce soit pour humaniser son blog sur sa page A propos ou dans la sidebar ou encore lorsque vous publiez sur un autre site que le vôtre. Ça peut également constituer une bonne photo de profil pour vos réseaux sociaux.

64. Soumettez votre blog au jugement de tierces personnes : via un forum, en demandant à vos proches, en créant un sondage auprès de vos lecteurs…

Aller plus loin

65. Passez votre blog en HTTPS : les connexions sécurisées prennent de plus en plus d’importance, il est donc temps d’y penser si ce n’est pas déjà fait ! J’ai rédigé un tutoriel sur le HTTPS pour vous aider à franchir le pas.

66. Adoptez le format AMP pour des pages plus rapides que jamais sur les mobiles.

67. Ajoutez des données structurées à votre blog : elles peuvent enrichir l’affichage de vos articles dans les résultats de recherche ce qui pousse davantage les internautes à cliquer. Vous avez peut-être remarqué que sur certains résultats Google, on voyait par exemple une note sous forme d’étoiles, etc. C’est possible grâce aux données structurées !

J’espère que cette très longue liste vous donnera des idées pour travailler sur votre blog tout au long de l’année. Je suis loin d’avoir exploré toutes les possibilités donc n’hésitez pas à compléter dans les commentaires !

De Marlène Vie de blogueur que je suis régulièrement https://www.notuxedo.com