10 IDÉES POUR PROFITER DE SON TEMPS DE TRAJET POUR BOOSTER SON BLOG

Il y a presque 3 ans, après un passage éclair dans Paris intra-muros, j’ai décidé de retourner vivre en banlieue parisienne, pas convaincue par la qualité de vie dans la capitale elle-même. Et banlieue parisienne rime souvent avec un allongement du temps de trajet.

Alors forcément, pour éviter que ce temps de trajet ne se transforme en temps perdu, il faut réfléchir à des astuces ! Voici donc 10 idées pour mettre à profit votre trajet quotidien pour booster votre blog 🙂

BLOGUER DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN : OUI, MAIS QUE FAIRE ? 

1. Créer sa bulle créative

Si vous prenez les transports en commun, l’environnement peut être bruyant : enfants qui pleurent, voyageurs qui téléphonent ou qui parlent fort, etc. Pour utiliser son temps de trajet de manière productive, il faut avant tout être capable de vous isoler de ce brouhaha ambiant.

Vous pouvez par exemple écouter de la musique en utilisant un casque fermé qui vous protégera des bruits extérieurs au maximum. Vous pouvez aussi opter pour une application de méditation comme Insight Timer, capable de diffuser des sons apaisants.

Pour ma part, j’ai fait un choix un peu différent : faire faire des protections auditives sur mesure chez un audioprothésiste. Elles sont moulées sur vos oreilles et fabriquées par la marque Protac dans une sorte de silicone souple, ce qui les rend bien plus confortables à porter que des boucles Quiès. Elles éliminent jusqu’à 20dB de bruit ambiant, un choix idéal pour être dans sa bulle et réduire la fatigue liée aux trajets.

2. Faire son planning de la journée ou de la semaine

Votre temps de trajet peut d’abord vous servir à accomplir une tâche très utile : faire des to do lists. Vous pouvez y inclure à la fois les activités à réaliser pour votre blog (rédaction, photos, réseaux sociaux, newsletter…) et des activités professionnelles et personnelles, c’est un bon moyen d’équilibrer son temps et de définir des priorités.

Ça permet aussi, en fonction de votre temps libre, de votre degré de fatigue et de votre motivation, de choisir sur votre liste la tâche la plus adaptée.

Application utile : Evernote, qui se synchronise avec vos autres appareils et est accessible hors connexion.

3. Répondre à ses mails et commentaires

Si vous avez du réseau, vous pouvez tout à fait utiliser votre temps de trajet pour répondre à vos commentaires de blog. Ce sera plus facile pour les utilisateurs de WordPress – lequel propose une application mobile de qualité – que pour les utilisateurs de Blogger.

Si vous n’avez pas de réseau, vous pouvez tout à fait récupérer vos emails avant votre trajet et profiter des transports en commun pour y répondre : les mails rédigés seront stockés dans la boîte d’envoi et seront expédiés à leur destinataire dès que vous retrouverez une connexion digne de ce nom.

4. Gérer ses réseaux sociaux

Le temps de trajet est souvent un bon moment pour consulter ses notifications, interagir avec sa communauté ou réfléchir aux futurs sujets à aborder sur ses pages. Vous pouvez même en profiter pour planifier quelques contenus intéressants à partager !

5. Lire pour progresser en blogging

On trouve aujourd’hui pléthore de sites et d’ebooks gratuits sur le web pour se documenter sur toutes sortes de sujets en fonction de ses besoins. Sans oublier tous les livres sur le blogging, les réseaux sociaux, le référencement

Les livres spécialisés sont parfois volumineux et difficilement transportables mais ils sont souvent disponibles sur liseuse pour une lecture plus facile quand vous êtes en déplacement !

Quelques idées de lecture :

  • BlogBuster de Jean-Baptiste Viet, un excellent livre sur la monétisation ;
  • YouTubeur (du même auteur) plein de conseils pratiques pour se lancer dans la vidéo ;
  • Réussir son référencement web (la bible du référencement, signée Olivier Andrieu) ;
  • Techniques de référencement web (un livre pour ceux qui maîtrisent déjà les bases, écrit par Alexandra Martin et Mathieu Chartier) ;
  • Blog It Yourself, un livre qui couvre toutes les facettes du blogging pour les grands débutants, proposé par le collectif Do It Yvette ;
  • Bien rédiger pour le web, qui vous donne des conseils très concrets pour écrire dans une perspective de référencement (Isabelle Canivet) ;

6. Lire sur votre thématique

Quelle que soit la thématique de votre blog, il existe probablement des livres sur le sujet ou des sites de référence. Ils peuvent vous aider à trouver l’inspiration, vous donner des sujets d’articles (vous pouvez par exemple parler à vos lecteurs du dernier livre captivant que vous avez lu), vous apprendre des choses qui vous serviront par la suite sur votre blog.

Vous pouvez utiliser Feedly pour créer une liste de veille des sites et blogs qui vous inspirent… et si vous tombez sur des contenus intéressants, installez l’application Buffer qui vous permettra de programmer des posts sur les réseaux sociaux, qui se publieront au fil de la journée. Ça évite de passer trop de temps (à procrastiner) sur les réseaux sociaux sans but précis !

 

7. Ecouter des podcasts

Le format podcast était un peu tombé en désuétude mais il est revenu à la mode et si vous avez un temps de trajet assez long, c’est un très bon moyen de passer le temps intelligemment et efficacement. Que l’on s’abonne via iTunes, via une application dédiée ou que l’on suive un programme sur Soundcloud, on peut découvrir des contenus (et des invités) captivants.

Sur les sujets web, je vous recommande par exemple les très bons podcasts « Passons à table » de WP Marmite.

8. Rédiger des articles sur son temps de trajet

Je commence cet article dans les transports en commun parisiens… grâce à Google Docs ! Il permet de rendre certains fichiers disponibles hors connexion et lorsque vous récupérez du réseau, ils se synchronisent automatiquement et vous pouvez les retrouver depuis n’importe quel appareil connecté à votre compte Google.

Si votre article exige des recherches en amont, il peut être difficile de le rédiger dans les transports. Dans ce cas, vous pouvez tout à fait faire quelques recherches en amont, le matin ou la veille au soir, pour noter les idées principales à traiter. A partir de ce « squelette », vous n’aurez plus qu’à rédiger, ce qui exige une concentration moindre en général.

9. Préparer une certification professionnelle

Avoir un blog est pour certaines personnes un véritable atout sur le plan professionnel. Il existe pas mal de certifications qui peuvent permettre de convertir les compétences acquises en bloguant en un « diplôme » à faire valoir sur votre CV.

Pour ma part, toutes les connaissances acquises en utilisant Google Analytics m’ont permis d’obtenir la certification Analytics délivrée par Google, j’ai également passé la certification Google AdWords (que les blogueurs amateurs n’utilisent généralement pas) et c’est un véritable atout dans ma carrière. Il faut s’inscrire sur Google Partners pour passer ces examens, vous pouvez aussi accéder à des ressources pour les préparer.

Il existe aussi les certifications Hubspot, très axées sur le content marketing (comment créer, notamment grâce à un blog, une véritable stratégie pour toucher de nouveaux clients), la certification CESEO et la certification QASEOen référencement (la première s’adressant aux personnes ayant un niveau plus élevé que la seconde)… ou encore la certification Digital Active de Google pour le marketing digital…

En tenant un blog, vous développez de nombreuses compétences et si votre métier s’y prête, je trouve ça très pertinent de les faire « homologuer » par une certification reconnue.

10. Réfléchir pendant son trajet à de nouvelles idées de contenus

Profitez de votre temps de trajet pour imaginer des sujets de fond que vous pourriez traiter. Laissez-vous porter par vos associations d’idées et vous pouvez vite être surpris de constituer une liste de quelques dizaines de sujets potentiels. Tous ne verront pas le jour sous forme d’article sur votre blog mais ça peut vous aider à ébaucher un calendrier éditorial.

Avoir une liste d’idées à disposition est toujours une bonne chose : bien souvent, quand vous déciderez d’écrire sur votre blog, l’un de ces sujets « entrera en résonance » avec votre ressenti ou vos intérêts du moment… ce qui vous motivera à rédiger !

Les limites de la productivité ?

Depuis deux ans, je me passionne pour la question de la productivité car c’est à mes yeux un moyen de dégager plus de temps pour des activités qui sont source d’épanouissement. Optimiser son temps de trajet participe au fait d’être « bien dans son blog ».

Mais on peut aussi délaisser cette quête de productivité pendant son trajet et choisir au contraire de faire de ce moment une parenthèse de détente pour être plus inspiré en rentrant chez soi et plus disponible pour son travail ou ses études.

Ces dernières années, on a tendance à beaucoup se focaliser sur ces questions de productivité, à rechercher l’efficacité maximale, à vouloir ne faire que des choses utiles… A quand le retour du rien qui, lui aussi, fait parfois du bien ?

Passez-vous beaucoup de temps dans les transports ? Utilisez-vous parfois votre temps de trajet pour gérer votre blog ?
De Marlène Vie de blogueur que je suis régulièrement https://www.notuxedo.com